PROGRAMME_INok

Le programme des études d’ergothérapeute

La réingénierie du diplôme d’état d’ergothérapeute a revu l’ensemble du programme des études, en l’inscrivant dans le processus d’universitarisation européen (L-M-D).

Maquette de la formation – Annexe IV – Arrêté du 5 juillet 2010

Objectifs: Former l’étudiant à devenir un ergothérapeute autonome, responsable et réflexif.
Proposer une progression pédagogique cohérente dans l’objectif d’acquisition des dix compétences du diplôme d’état d’ergothérapeute.

Le référentiel de formation du diplôme d’Etat d’ergothérapeute est constitué de six domaines de savoirs, répartis dans 49 unités d’enseignement et 6 Unités d’intégration comprenant les stages.

Contenus du programme de formation

Contenus des unités d´enseignement – Annexes V – Arrêté du 5 juillet 2010       Synthèse UE programme / études   Chaque année de formation est organisée en 2 semestres de 20 semaines chacun.

Les Unités d’enseignement offrent une progression pédagogique cohérente à l’étudiant, déclinés en contenus de cours.

Des Unités d’intégration sont réparties à partir du semestre 2. Les UI sont des unités d’enseignement qui portent sur l’étude de situations cliniques et sur des interventions ergothérapiques. Elles comportent des analyses de situations préparées par les formateurs, des mises en situation simulées, des analyses des situations vécues en stage et des travaux de transposition à de nouvelles situations.
Les stages sont des périodes de pratique professionnelle permettant une pratique réflexive de l’étudiant. C’est un temps d’apprentissage essentiel d’une formation professionnalisante.

Les contenus d’enseignement sont décrits dans l’annexe V de la réforme.

Chaque fiche du programme précise : le domaine de savoirs, l’intitulé de l’UE, le semestre d’enseignement, la compétence, les heures de CM, TD, travail personnel, les contenus de formation, les modalités d’évaluation.

La formation est dispensée selon trois grandes modalités pédagogiques:

Les cours magistraux (CM) sont des cours dont le contenu est théorique, donnés par un enseignant dans une salle de cours ou dans un amphithéâtre.
Les travaux dirigés (TD) sont des temps d’enseignement obligatoires servant à illustrer, compléter, approfondir un cours magistral en apportant des explicitations théoriques ou pratiques.
Les travaux personnels (TP) sont des temps de travail au cours desquels les étudiants effectuent les apprentissages des savoirs théoriques, certaines recherches documentaires ou études, préparent des exposés, des écrits (rapports, notes de synthèse, mémoire de fin d’études, etc.), des projets, et réalisent des travaux et présentations demandés. Ces temps individuels peuvent être guidés par des consignes de formateurs qui ont vérifié au préalable si les étudiants sont en capacité d’utiliser ces temps en autonomie ou s’ils ont besoin d’un encadrement de proximité.

L’organisation des stages ou situations cliniques

Organisation périodes cours et stage

Les 36 semaines de stage permettent d’acquérir des compétences en situation.
L’étudiant effectue un stage dans chacun des 3 domaines:
• Soins de suite et réadaptation, de courte ou longue durée
• Soins en santé mentale : psychiatrie, géronto-psychiatrie ou psycho-gériatrie
• Intervention sur les lieux de vie (domicile, hébergement, travail, scolarité, loisirs, secteur libéral, entreprise, prison…)

Les Critères de qualification d’un stage:
• Etablissement d’une chartre d’encadrement formalisant les engagements des deux parties sur l’encadrement des étudiants
• Etablissement d’un livret d’accueil et d’encadrement
• Etablissement d’une convention de stage tripartite: I.F.E, lieu de stage, étudiant.
Les stages sont sous la responsabilité d’un tuteur ergothérapeute.

Le Tuteur est chargé de l’accompagnement de l’étudiant, l’évaluation du stage et des compétences.
L’évaluation des stages s’effectue par la validation d’éléments de compétence, attribués sous forme de crédits par une Commission d’Attribution des Crédits (CAC) à l’IFE

Le PORFOLIO est le document de référence de l’étudiant pour l’organisation, le suivi et l’évaluation des stages. Il sert de guide au tuteur et de référence pour le suivi pédagogique.
• Favoriser une analyse de pratique, inscrite dans toute démarche de professionnalisation
• Permettre aux formateurs et tuteur de coordonner leurs interventions.
• Positionner ce qui a été appris au regard du niveau exigé en fin de formation.

Portfolio – Annexe VI – Arrêté du 5 juillet 2010  

2ème version du portfolio septembre 2014  : 

portfolio-2014-bo